Répertoire

Rodes, Sixto Manuel Herrero

(1965-)

Résumé biographique

Né à Rafal (Espagne), Sixto Manuel Herrero Rodes a d’abord étudié le solfège et le saxophone avec Gabriel García et José Mirete avant de poursuivre son apprentissage du saxophone avec Jaime Belda, de la composition avec Ramón Ramos ainsi que de la direction avec Manuel Galduf. Il a ensuite perfectionné sa technique instrumentale auprès de J. M. Londeix, de Daniel Deffayet ainsi que de Marie-Bernardette Charrier.

Il a pris part à l’enregistrement d’un CD de musique contemporaine espagnole, participé à de nombreux concerts à titre de soliste et membre de l’orchestre symphonique de San Vicente, de l’orchestre de chambre de la Ville d’Elche, ainsi que de la Philharmonie de Saint-Jacques de Compostelle. Il est également membre et directeur artistique du quatuor de saxophones Ars Musicandum.

M. Rodes a enregistré, à titre de chef cette fois, les CD Prima Luce et Jarcia avec l’ensemble de saxophones Zambra. Il a aussi dirigé l’orchestre Ciudad de Elche lors d’une participation remarquée au Rencontres méditerranéennes du saxophone à Alicante.

Ses propres œuvres pour le saxophone sont souvent marquées par des influences extra-musicales. Il a composé des œuvres étonnantes pour orchestre et ensembles, en plus des cycles Podemos hablar et Viajeros al tren. On lui a décerné des mentions d’honneur lors du deuxième concours de composition de musique sacrée Fernando Rielo (Rome) et du Deuxième Concours international de composition du Quatuor Molinari.

En juillet 2003, il donnait une prestation lors du 13e Congrès mondial du saxophone, tenu à la Minnesota University, en présentant Mácula, un spectacle musical composé, interprété et dirigé par lui-même. Il est également l’auteur de la musique du court-métrage XIII, de Fernando Canet.

Il enseigne actuellement la composition au Conservatoire Manuel Massotti Littel de Murcia en Espagne. Chef attitré à l’école de musique de Montesinos, il est en outre directeur artistique du groupe de musique contemporaine Areté et rédige sa thèse de doctorat en musique à l’Université polytechnique de Valence.

Voir aussi

 

Ignotalias (2002)

Sixto Manuel Herrero Rodes

Ce quatuor à cordes, complété le 23 janvier 2002, est élaboré à partir de R.A.M.I. (souvenirs d'enfance), terminée le 30 mars 1996. L’œuvre est entièrement écrite dans un seul mouvement et les différents degrés de pressions – de minimale à maximale – exercées sur l’archet forment un timbre multiforme qui crée un continuum de modulations émotionnelles et expressives.

La non-détermination sonore est le résultat d’un cluster constitué par les sons, les hauteurs indéfinies, les glissandis d’intervalles ainsi que les soudaines variations d’intonation créées par des vibratos extrêmes. La dimension rythmique est constamment marquée par le mouvement répétitif des sons.

Voir aussi

 

Quatuor Molinari 2009 tous droits réservés